Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Baladins de Breuil-Magne

Les Rendez-Vous Côté Cour 2020 - 20 ans de Théâtre sont reportés dernier WE de mars 2021

12 Novembre 2020 , Rédigé par Les Baladins de Breuil-Magné

Les Rendez-Vous Côté Cour 2020 - 20 ans de Théâtre  sont reportés dernier WE de mars 2021

Pour fêter ces 20 ans, un pari fou : 4 nouvelles créations

 « Le cas Martin Piche »  une comédie de Jacques Mougenot

C’est un type vraiment bizarre, ce Martin Piche. Il s’ennuie partout… tout le temps !

Il se décide enfin à consulter, et la singularité du personnage ne va pas manquer d’exciter au plus haut point la curiosité de son psy. Pour tenter de résoudre l’énigme que pose ce cas étrange, inhabituel et désarmant, ce spécialiste devra faire appel à toute sa sagacité et son imagination, dans une séance où les situations les plus comiques s’enchaînent de l’insolite au burlesque, de l’absurde au désopilant. Jacques Mougenot jongle avec subtilité et malice entre la réalité la plus saugrenue et la fiction la plus sensée. Une partition fine, intelligente, brillante, hilarante, placée sous le signe de la comédie cadencée avec un étourdissant coup de théâtre final.

 « En ce temps-là, l’Amour »  un ovni théâtral de Gilles Segal

Z. vient tout juste d’être arrière-grand-père. Il se décide alors à confier à son fils, un souvenir gravé à jamais dans sa mémoire : sa rencontre avec un père et son jeune garçon dans le train de leur déportation.

Le temps du trajet, ignorant le chaos qui s’installe de jour en jour dans le wagon, ce père va profiter de chaque instant pour transmettre à son fils l’essentiel de ce qui aurait pu faire de lui un homme.

Sept jours comme la création du monde, un monde que ce père refuse de voir s’effondrer.
L’incroyable poésie et l’humour qui se dégagent de ce texte donnent à la pièce une force et une émotion d’une rare intensité.

Le temps passé dans l’amour n’est pas du temps mais de la lumière

 « La visite de la vieille dame »   une tragi-comédie de Friedrich Dürrenmatt

Claire Zahanassian, née Wäscher, est devenue richissime. Elle revient à Saint Lisier, attendue comme la sauveuse, dans sa ville natale en pleine faillite, mais sa visite va vite prendre le visage de la vengeance. Claire va demander la réparation d'une injustice…

Cette tragi-comédie alterne en permanence entre la comédie, qui prend la forme du burlesque et du grotesque, et la tragédie, comme une marche inéluctable d'un système corrompu vers son destin.

Tout peut paraître factice : le décor, le jeu… Cependant la représentation théâtrale, l'illusion, est perçue par le spectateur comme une réalité. L’illusion ne masque pas, mais bien au contraire pointe et dévoile deux discours.

  • La corruptibilité de l’être humain.

La justice est toujours relative, corruptible, parce que dépendante des hommes qui font la loi et de la société au nom de laquelle elle est rendue. Les notables de Saint Lisier représentent les diverses faces du pouvoir : politique, éducatif, policier, spirituel, médical. Tous sont garants de la moralité, de la justice. Et ceux qui la réclament, les citoyens de Saint Lisier, ville dépossédée de ses biens, enlisée dans la misère, sont tout aussi responsables du bannissement de Claire Wäscher.

  • Le paradoxe de l'Amour

Dans ce désir de vengeance, la Vieille Dame veut préserver le seul Amour qu'elle ait eu, celui de sa jeunesse, Amour qu'elle veut garder, paradoxalement, immortel, en détruisant tout ce qu'il y a autour : Saint Lisier et l'homme qui l'a trahie pour ne garder qu'un rêve d'amour.
Claire Zahanassian : "Le monde a fait de moi une putain, et maintenant, j'en fais un bordel."

Friedrich Dürrenmatt dans sa tragi-comédie féroce et réjouissante, démasque la versatilité des valeurs et poursuit une réflexion radicale sur la justice. Amour, vengeance, cupidité et morale mènent une danse macabre où le grotesque du monde se joue de la vérité.

 « La Perruche »  une comédie, mais pas que, d’Audrey Schebat

Cette pièce n'est pas que drôle…

Cette comédie à la fois sensible et intelligente commence comme du Boulevard : drôle, cocasse, émouvante, mais aussi grinçante.

Audrey Schebat nous embarque pour une soirée entre rires, révélations et vérités. La Perruche ausculte le couple avec une justesse rare. Il y a des mots qui troublent, quand ils font sens dans notre cœur.

"C'est une pièce machiavélique, d'une grande puissance"

L’ensemble très efficace a le don, au-delà de nous questionner, de nous faire beaucoup rire et sourire.

Machisme, féminisme, préjugés, désirs, amour, épreuves du temps sont autant de thèmes de ce récit empli de vérités, dont on peut rire..., ou s’inquiéter !

La Perruche… certain(e)s y laisseront peut-être des plumes !

Le programme

Jeudi 25 mars

20h30

Spectacle d’Inauguration

« Le cas Martin Piche » de Jacques Mougenot

Vendredi 26 mars

Matin

Rencontre classe CM1 avec Jean-Paul Alègre

Autour du texte « Drôle de plongeon »

14h

15h

Rencontre Classe CM1 avec Patricia Petit-Planes et Philippe Percot-Tétu

échange sur la pièce du soir

19h

Accueil anciens de la Troupe - Mairie - CARO

« Le Pot officiel d’anniversaire »

Diaporama avec présentation Jacques Brochard

20h30

« En ce temps-là l'Amour » de Gilles Segal

Samedi 27 mars

14h

Accueil et diaporama (libre)

14h30

 

ConférenceHistoire du Théâtre par Brigitte Martin

30mn libre -  diaporama en libre

16h

 

 

Ouverture et Animation

Echange/débat

L’écriture contemporaine et les troupes amateurs

avec Jean-Paul Alègre et Lilian Lloyd

Remise des 2 Textes du projet « TonLloyd »

2h libres

pot convivial  – échange libre avec les auteurs

Vente et dédicaces textes des auteurs  - diaporama en libre

caisse spectacle

20h30

« La visite de la vieille Dame » de Friedrich Durrenmatt

Dimanche 28 mars

15h

« La Perruche » d’Audrey Schebat

 

 

Entrée 10 € le premier spectacle - 7€ le(s) spectacle(s) suivant(s)

Tarif réduit : 7€ (personnes handicapées, chômeurs, membres du réseau Tec-Tap, étudiants, membres de l’UTL, membres des troupes de théâtre FNCTA, amis du T2T…)

Réservation : 05 46 84 43 70 - Placement libre

Lire la suite