Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Baladins de Breuil-Magne

"Moi Ota, Rivière d'Hiroshima" à Echillais puis à Périgny

6 Avril 2019 , Rédigé par Les Baladins de Breuil-Magné

Echillais en Scène

Vendredi 10 mai : un événement théâtral !!!

Les Accroplanches accueillent

Vendredi 10 mai à 21h  -  Les Baladins de Breuil-Magné, avec

 

« Moi Ota rivière d’Hiroshima»

Le matin où la nuit est tombée…

de Jean-Paul Alègre, mise en scène Philippe Percot-Tétu

Tout public à partir de 10 ans

"Moi Ota, Rivière d'Hiroshima" à Echillais puis à Périgny

Présentation de la pièce

Au milieu de la ville d’Hiroshima coule la rivière Ota, paisible et majestueuse. Soixante-dix ans après, Ota raconte Hiroshima. Au début des années 1940, c’est une ville où il fait si bon vivre que la jeune Akimitsu écrit à son petit frère Yoshi de quitter Tokyo pour venir la rejoindre chez leur oncle… Mais à l’autre bout du monde, une poignée d’hommes, à la Maison-Blanche, en décide autrement : le 6 août 1945, par une magnifique matinée d’été, un avion largue au-dessus de la ville une bombe atomique d’une puissance jusqu’alors inégalée. Un éclair déchire le ciel, une énorme explosion retentit, suivie d’un silence de mort. Ota entre en ébullition. Une pluie noire recouvre la terre dévastée. Le jour cède sa place à la nuit.

Ce sera la 3ème fois que ce spectacle sera joué par une troupe française et Jean-Paul Alègre, l’auteur présent à la première lors des Rendez-Vous Côté Cour de Breuil-Magné, s’est dit extrêmement ému par cette mise en scène !

Avec : Monique Brochard, Martine Cassou de Saint Mathurin, Annie Pacaud, Patricia Petit-Planes, Guillaume Blanchard, Michel Bottini, Jacques Brochard, Jean Effer, Benoit Guibert, Francis Merrheim.

Pour la semaine pour la Paix à Périgny

"Moi Ota, Rivière d'Hiroshima" à Echillais puis à Périgny

Une ode à la paix

« Oui bien sûr, c’est fondamentalement une ode à la paix. Comment ne le serait-ce pas après avoir visité le mémorial de la Paix à Hiroshima ? Au milieu de celui-ci, il y a une flamme, dont il est dit dans la plupart des langues utilisées sur notre planète qu’elle ne sera éteinte que le jour où la dernière arme nucléaire sera désamorcée.
Dans ma pièce, Ôta s’adresse au public à la fin et lui demande d’éteindre un jour cette flamme ! » Jean-Paul Alègre

Lire la suite